Accueil

jeudi 28 septembre 2006

Ces entreprises qui chouchoutent les femmes

Comment ?! Vous ignoriez qu’il existe des entreprises qui se mettent en quatre pour vous, Mesdemoiselles et Mesdames ?!

Lire la suite -->

flèche Haut de page

mercredi 20 septembre 2006

Pour les beaux yeux de Ségolène

"Pourquoi ne parles-tu pas de Ségolène toi qui tiens un blog sur les femmes ?"

Lire la suite -->

flèche Haut de page

samedi 16 septembre 2006

C'est qui votre modèle professionnel ?

Un jour, un recruteur plein d'imagination (si, si, ça existe !) m'a posée la question suivante : "Quelle est la personne que vous admirez le plus sur le plan professionnel ?". Je n'ai pas hésité longtemps. "Françoise Giroud !".

Lire la suite -->

flèche Haut de page

lundi 11 septembre 2006

F. 45 ans, cherche job désespérement

Elles sont discrètes, révoltées, un brin désabusées. Elles ? Ce sont les seniorettes, ces femmes quinquas qui cherchent un emploi.

Lire la suite -->

flèche Haut de page

mercredi 6 septembre 2006

And the winner is...

blogdor Avant toute chose, je voulais encore une fois (c'est la dernière promis !) vous remercier tous, pour vos votes, vos messages de soutien, vos encouragements, vos félicitations. Jamais je n'aurais pu imaginer que ce blog bénéficiait d'une telle cote de popularité. J'ai vécu des moments très forts (si, si !) lors des votes, piaillant toute seule derrière mon PC, avec des "mais c'est fou !" à répétition. Cette solidarité virtuelle m'a vraiment beaucoup touchée. Et puis, voilà. Les résultats sont tombés.

Lire la suite -->

flèche Haut de page

samedi 2 septembre 2006

Profession : femme au foyer

Lorsque j’étais jeune (oui, c’est mamie Corinne que vous lisez-là…), l’école nous demandait souvent de remplir des formulaires. Il s’agissait de préciser son nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance, profession du père, profession de la mère. Je restais souvent le stylo suspendu au-dessus de cette dernière question. "Maman, appelais-je, qu’est-ce que je mets pour profession de la mère ?". Elle soupirait et selon la hauteur de la pile de linge, de l’état de la vaisselle dans l’évier, de la grosseur de la boîte à couture, du nombre de traces de doigts sur le frigo, de la longueur de la liste des courses, elle répondait : "Mets juste un trait" ou "Ecris : sans profession" ou "Tu n’as qu’à marquer : mère au foyer".

Lire la suite -->

flèche Haut de page


Accueil   Jeudi 17 Aot 2017