Accueil

samedi 29 août 2009

Mon projet top-secret enfin dévoilé !

J'aurais aimé encore un peu attendre avant de tout vous dire. Mais la nouvelle commence à se répandre sur Facebook (merci R !) et sur Twitter. Donc je m'engouffre dans la brèche et met fin à ce suspens d'enfer ;-)

Alors voilà. Il y a un an, je me suis fait repérer - grâce à "Tout pour elles" ! - par une entreprise dont j'ignorais jusqu'alors l'existence, les éditions Tissot, basées à Annecy et spécialisées dans le droit du travail. Cette entreprise avait envie de développer un site proche de mon blog : même ligne éditoriale – la vie professionnelle des femmes – même objectif communautaire – faire discuter les femmes actives ou en recherche d'emploi entre elles – et bien sûr, avec un objectif commercial derrière. Faut pas non plus être dupe...

En somme, lancer un "Tout pour elles" puissance 100 ! Cette entreprise m'a donc approchée pour me proposer le poste de rédactrice en chef. Le rêve ! Vous imaginez bien que je n'ai pas hésité longtemps ;-)

Donc, depuis décembre 2008, avec une équipe de choc, on a monté un magazine d'info participatif qui comme sur "Tout pour elles" prend le contre-pied des magazines féminins classiques. Il n'est dédié qu'à la vie professionnelle des femmes ! Ca change ! En parallèle, on a développé pleins d'outils pratiques : des formations rien que pour vous, des fiches conseils sur vos droits, un observatoire sur l'emploi des femmes, un dico boulot, une newsletter...
Cerise sur le gâteau : vous pouvez y poser toutes les questions boulot qui vous préoccupent et en discuter entre vous. Je ne manquerai pas d'y glisser aussi mon grain de sel ! Bon, je ne vous en dis pas plus. Allez voir par vous même.

Le site s'appelle Maviepro.fr (encore en phase de test), le magazine - ouvert à vos commentaires - est à découvrir ici et pour savoir qui s'y cache, c'est par .

"Mais et Tout pour elles ?" allez-vous me demander. Et bien, ce blog reste... comment dire... ma maison de campagne. Je vais y faire un peu le ménage et j'y reviendrai peut-être un jour pour m'y reposer. Je laisse en tout cas les volets ouverts. Sait-on jamais...

Mais là, pour le moment, vous comprendrez bien que j'ai d'autres impératifs : j'ai un château en Espagne à entretenir avec enfin plein de place et de vrais moyens pour vous accueillir. Je vous y attends avec beaucoup d'impatience et de plaisir. Alors qui vient ? ;-)

tpe_maviepro Ce dessin est signé Fanny Bonnin, une adorable journaliste doublée d'un super talent d'illustratrice, et qui travaille à mes côtés !

flèche Haut de page

samedi 8 août 2009

Stress et cancer : on nous aurait menti ?

La nouvelle est tombée le 14 juillet dernier et a fait autant de bruit qu'un pétard mouillé. Elle est parue dans Le Figaro (le journal papier, pas le site web) et j'ai beau la relire, je n'arrive toujours pas à y croire.

De quoi s'agit-il ? Je vous mets l'intro :

« Contrairement à certaines croyances populaires, une grande enquête vient de montrer qu'il n'y a aucun lien entre choc psychologique et cancer. »

stress.jpgPour résumer : un deuil, un stress, une dépression ne seraient pas « des facteurs causals dans la survenue d'un cancer » !!! Encore mieux : « 4 enquêtes montrent même une liaison inverse pour des cancers féminins ». Une étude publiée en 2004 sur le stress professionnel réalisée auprès de 69 886 infirmières américaines ne permet pas « de prédire une incidence accrue de cancer du sein ». Une autre étude prouve même « un risque moins grand de cancer chez les déprimés » !!!

Il est vrai que jusqu'ici l'influence du stress et/ou de la dépression sur la survenue d'un cancer n'avait jamais été prouvé scientifiquement. Avec cette moisson d'enquêtes, il semblerait bien que le lien n'existe vraiment pas. J'avoue rester sceptique. D'autant qu'une coach spécialisée dans le stress au féminin m'a certifiée dernièrement tout le contraire ! Et puis, n'a-t-on pas toutes un exemple de loin ou de près dans notre entourage qui pourrait nous faire croire le contraire ?

En tout cas, c'est tout à fait le genre d'info à ne pas faire circuler dans les couloirs de sa boîte. D'ici qu'elle arriverait aux oreilles de votre chef... ;-)

Le Figaro a tiré cette information de la Revue d'épidémiologie et de santé publique (juin 209). La synthèse peut être consultée en version anglaise et française.

Je vous conseille par ailleurs l'excellent dossier de l'INRS sur le sujet : Le stress au travail.

flèche Haut de page

samedi 1 août 2009

Vacances : le mot le plus populaire... au travail !

Il s'engouffre dans les étages. Il court le long des couloirs. Il se chuchote dans l'ascenseur. Il prend ses aises devant la machine à café.

C'est le mot "vacances".

lalectriceaupliant

* ''Quand pars-tu en vacances ?''
* ''Tu as déjà pris tes vacances ?''
* ''Tu as déjà posé tes vacances ?''
* ''C'était bien les vacances ?''
* ''Vivement les vacances !''
* ''Bonnes vacances !''

Et bien pour ma part, je tiens à vous préciser que :
je-ne-pars-pas-en-vacances-cet-été.
Je crois bien n'avoir jamais autant prononcé ou écrit cette phrase que cette année...

Vous savez, mon projet top secret (celui qui me tient en haleine - et vous par la même occasion - depuis décembre 2008 !), ce projet me fera office de crème à bronzer et de coups de soleil. D'ailleurs d'ici la fin du mois d'août – si je n'ai pas attrapé une insolation – vous en saurez enfin plus. Si, si...

Quoi ? Vous serez en vacances à ce moment-là ?
Alors, rendez-vous sans faute à la rentrée ! ;-)

La magnifique illustration est l'oeuvre de Nicolas Odinet, artiste peintre.

flèche Haut de page

mercredi 22 juillet 2009

Le plafond de verre ou le plancher de glu ?

Cette vidéo date un peu mais elle est toujours d'actualité. Malheureusement...

flèche Haut de page

vendredi 10 juillet 2009

Inégalités hommes-femmes : un rapport de plus ?

EDIT du 16 juillet : apparemment, c'est surtout la proposition de Brigitte Grésy sur les quotas qui enthousiasme le plus les médias. Pour preuve, L'Express a écrit pas moins de 4 articles en une semaine sur le sujet, le dernier se trouvant ici. Le Parisien a plutôt mis Nadine Morano à l'honneur. La secrétaire d'Etat à la famille s'est dit "choquée" par l'idée des quotas tout en avouant que "c'est un mal nécessaire". Le Monde de son côté, a préféré donner la parole à des dirigeantes résolumment... contre les quotas !
Pour rappel, j'avais évoqué ce sujet en novembre 2008 ici sur ce blog. Le débat des "pour" et des "contre" avait été passionnant. Il est d'ailleurs toujours ouvert ;-)

gouv_egalite.jpg Il a été rendu public mercredi dernier. C’est le rapport préparatoire à la concertation avec les partenaires sociaux sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, concocté par Brigitte Gresy, inspectrice générale des affaires sociales (IGAS). Un pavé de 123 pages !

Rien de vraiment neuf dans sa première partie.
Nous sommes surreprésentées dans les emplois non qualifiés, nous sommes plus nombreuses à être au chômage, à ne pas bénéficier de la formation continue, à subir le temps partiel, à vivre avec le Smic, à arrêter de travailler avec l’arrivée des enfants, à toucher une petite retraite, à gagner moins à travail égal, à ne pas être "visibles" dans les instances dirigeantes des entreprises cotées en Bourse...

Je vous fais grâce des chiffres. Toujours aussi accablants ! Répétitifs depuis des années. Pour un peu, on en serait presque blasée ! Il n’y a qu’un homme pour s’en étonner et s'en offusquer. Et non des moindres. Xavier Darcos, notre nouveau ministre du Travail. "Cette réalité nous fait honte" a-t-il déclaré lors de la présentation du rapport. Et nous donc Monsieur le Ministre. Et nous donc…

Brigitte Gresy ne s’arrête bien sûr pas à ce constat. Elle dénonce la rareté des accords égalité au sein des entreprises, l’insuffisance des contrôles, la frilosité des juges. On en est toujours au stade des bonnes intentions, mais pas de mesures concrètes et encore moins de sanctions alors que les lois sur l'égalité professionnelle s'accumulent depuis 25 ans ! L’Inspectrice générale monte donc au créneau. Elle a présenté 40 propositions pour "convaincre et contraindre" les acteurs sociaux et les entreprises à s'engager davantage.

Parmi les préconisations : réformer le congé parental, sanctionner les entreprises qui ne fournissent pas le fameux rapport de situation comparée établi à ce jour par seulement un tiers d’entre elles, sanctionner celles qui ne déclinent pas leurs objectifs chiffrés d’égalité dans un accord ou un plan unilatéral, améliorer les conditions d’accès aux droits à la retraite, imposer les quotas dans les conseils d’administration (40% de femmes)…
Je vous renvoie vers le rapport pour les détails des propositions (page 88) ou sur sa synthèse pour les plus pressées d'entre vous.

Réactions de Xavier Darcos : il a promis de revoir cette histoire d’inégalité salariale "d’ici deux ans" (Le Figaro) et s’est montré "prudent" sur la question des quotas (Les Echos).

Et bien, rien qu'avec ce genre de réflexions, je vous laisse présager de la tournure que prendra la concertation sur l'égalité professionnelle prévue à la rentrée...

flèche Haut de page

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 >


Accueil   Mercredi 27 Juillet 2016